blanchiment des dents

Le blanchiment des dents : pour un sourire éclatant

Des tâches qui ne disparaissent pas même après s’être brossé les dents, des dents qui deviennent jaunâtres, grises ou brunes… Ces petites imperfections viennent gâcher la splendeur du sourire. Il serait peut-être temps de se faire blanchir les dents. Ainsi, le rayonnement d’un beau sourire viendra de nouveau illuminer le visage.

Quelles sont les raisons pour que les dents ne soient pas blanches ?

Nombreux sont les facteurs qui peuvent altérer la blancheur des dents. Cela peut être naturel ou causé par une alimentation quotidienne non saine pour les dents. La couleur blanche des dents, qui tend à se dégrader, peut aussi être de caractère héréditaire. Néanmoins, quel que soit le motif, les dents peuvent toujours être blanchies à volonté.

L’âge est souvent la cause source de la variation de la couleur des dents. En vieillissant, la dentine située sous l’émail dentaire devient de plus en plus exposée, car l’émail a tendance à s’amincir au fil de l’âge. Les dents sont ainsi de moins en moins protégées. Ce qui les rend plus jaunes ou plus grisâtres avec le temps.

Le tabac est aussi un des principaux facteurs qui font que les dents ne sont pas totalement blanches. Cela est dû à la présence de deux substances nocives connues pour créer des tâches indélébiles : le goudron et la nicotine. Le goudron entraîne les couleurs foncées. Tandis que la nicotine, bien qu’incolore, est la cause des dents jaunâtres. En effet, elle devient jaune au contact de l’oxygène.

Sinon, les habitudes alimentaires peuvent également conduire à la décoloration des dents blanches. C’est notamment le cas de l’ingestion d’aliments et boissons colorés qui contiennent des chromogènes. Entre autres, on trouve cette substance dans le café, le thé, le vin rouge, les boissons gazeuses et les jus de fruits foncés, le cari, les betteraves…

Enfin, certains médicaments peuvent aussi être source de l’altération de la couleur des dents. Tels sont les cas des antihistaminiques, des antipsychotiques ainsi que des remèdes contre l’hypertension artérielle et de la tétracycline. La chimiothérapie ou la radiothérapie au niveau de la tête et du cou sont également des causes possibles du changement de la couleur des dents.

Comment se faire blanchir les dents ?

Solutions naturelles, kit de blanchiment, cabinet dentaire… Il existe tout un tas d’alternatives pour un blanchiment dentaire. Cependant, avant de procéder à l’acte, il faudrait d’abord consulter l’avis d’un dentiste pour de nombreuses raisons :

–          Un détartrage sera peut-être nécessaire, car une dent sans plaque et sans tartre absorbe mieux les produits blanchissants.

–          Le dentiste pourra définir si un blanchiment améliorera la couleur des dents. La personne pourra ainsi connaître la couleur de départ de ses dents, utiles pour la comparaison une fois l’opération terminée.

Mieux vaut ne pas zapper cette étape pour garantir un blanchiment parfait des dents.

En outre, les moyens pour blanchir ses dents se font nombreux. Et on peut le faire soi-même, ou bien passer par un cabinet professionnel.

Il y a tout d’abord les kits de blanchiment de dents à domicile. Ce sont des gels à base de peroxyde d’hydrogène pas chers, avec un prix environnant la vingtaine d’euros. Ils sont disponibles en pharmacie pour une utilisation immédiate. Les kits sont composés d’une gouttière à adapter à la forme de la bouche, d’un produit de blanchiment et d’une lampe UV pour booster l’action des agents blanchissants.

Sinon, les solutions naturelles comme le charbon actif et le bicarbonate de soude feront aussi l’affaire. En effet, ces éléments possèdent de forts pouvoirs blanchissants. Pour les utiliser, il suffit de les mélanger à son dentifrice habituel.

Par contre, si on veut un résultat parfait et immédiat, le mieux serait de voir directement un cabinet dentaire. Il s’agit d’un moyen rapide et efficace pour avoir des dents blanches à souhait. Seulement, c’est une solution assez coûteuse, dont le prix de l’opération varie entre 500 et 1 500 €. Pour ceux qui ont un budget assez serré, les bars à sourire sont une bonne alternative, avec un résultat assez satisfaisant.

Quelques bons réflexes pour faire durer les dents blanches

Il faut savoir que le blanchiment dentaire n’est pas éternel et qu’aucune technique ne permet qu’il le soit. Généralement, les dents restent blanches jusqu’à 2 ans. Ainsi, il sera nécessaire de refaire à chaque fois un traitement de blanchiment dentaire. À vrai dire, c’est la seule solution durable et elle doit être renouvelée régulièrement.

Sinon, un brossage régulier des dents et une visite de temps en temps chez le dentiste peuvent retarder l’apparition des taches sur les dents.

Une autre astuce est de manger moins d’aliments acides, car cela permettra de mieux préserver la santé de l’émail dentaire.

Enfin, comme bons gestes à adopter absolument, il faudra se rincer la bouche à l’eau après avoir pris du thé ou du café. C’est comme du tanin dans un mug, si on rince tout de suite, les saletés partent. Par contre, si on le laisse toute la journée, il va falloir frotter pour l’enlever.